09 juillet 2009

Le guide

Me voici de retour non pour vous parler cette fois, travail, intrigues et potins semi professionnels mais plutôt de la manière dont j'espère faire découvrir aux plus nombreux d'entre vous ce pays magnifique qui m'a accueilli, comme il vous accueillera, les bras ouverts il y a un peu plus de quatre mois déjà.

Tous mes amis étant les bienvenus pour passer ici quelques jours, je me transforme ainsi, l'espace d'un instant, en guide improvisé. Je leur fait profiter de mes expérience puis, eux même faisant les leurs au cours du séjour m'en font à leur tour profiter. Ainsi je construit jours après jours une base de donnée virtuelle et cérébrale qui me permet à chaque fois de proposer des visites plus inattendues et plus originale, tout n'étant pas, ma chère Martine, dans le petit futé édition 19xx! De plus les choses changent très très vite ici au point que même Garmin, n'est ce pas Patrick, ne suit plus et que la plupart des routes ne sont pas sur les fonds de cartes proposés par le fabricant de GPS portables.

Il est temps de venir visiter Oman avant que le pays ne rejoigne ceux qui sont passés trop vite du 19ème au 21ème siècle!

Ce qui, je l'espère ne changera pas, c'est la gentillesse, le sens de l'accueil et du partage et aussi leur fierté d'être très différents de leurs voisins les plus proches qu'ils soient du sud ou de l'ouest ou du sud-ouest. Ici c'est la tolérance qui prime sur tout, malgré des traditions très présentes et entretenues par un ministère de la culture et des traditions très respecté et très puissant!

Mes invités du moment ont été surpris dès le premier jour de voir que, rentant des courses et cheminant sur le bord de la route, une omanaise c'est arrêtée pour leur proposer de les reconduire "chez eux". Et oui c'est comme cela ici, et contrairement à certains autres pays que je ne nommerais pas, sans aucun esprit mercantile et sans arrière pensée aucune. Un autre jour, un jeune pêcheur offre trois Murex pectem à Caroline qui s'empresse de me les offrir à son tour ;-) Aider les autres et recevoir les étrangers de la meilleure façon possible est une règle à laquelle on ne déroge pas ici. Je me dis que si les français étaient comme cela ce n'est pas 60 millions de visiteurs par an que nous aurions mais bien 180 millions!!! Nicolas, plutôt que de lever un nouvel impôt apprend à tes administrés à accueillir les visiteurs de la France! Mon ami Bader me faisait gentiment et poliment remarqué il y a peu comment porte d'Orléans il lui avait fallu demander son chemin trois fois avant d'être renseigné car ses deux premiers interlocuteurs avaient purement et simplement REFUSE de lui parler!

Deux jours plus tard, nous partons voir les tortues pondre, et peut être naître, au sud de Sur. Sur la route lors d'une pose trempette dans un "sink hole" superbe ou les petitsPoissons poissons par centaines viennent vous débarrasser de vos peaux mortes - sensations amusantes garanties – un groupe d'hommes qui cueillaient des dates fraîches nous en offrent. La aussi la démarche est normale mais surprenante pour nous. Hier encore lors d'une halte pique nique à 4h de voiture de la ville la plus proche des gens nous offrent un plat de riz et d' excellents poissons grillés. C'en est même parfois un peu gênant car on se demande ce que l'on pourrait faire d'autre, à part les remercier chaleureusement, pour leur exprimer notre gratitude.

Hier donc nous sommes allés faire un petit tour de 9h de route et de chemins à flanc de montagne pour passer du niveau de la mer et de la cote nord et redescendre au niveau de la mer en passant par Nizwa non sans être monté à 2000 m d'altitude. Grande première pour moi car je me suis fié à ma mémoire et à mon instinct, qui a fort bien remplacé d'ailleurs le GPS devenu inutile, pour traverser par des fonds de wadi et des chemins escarpés accrochés à flanc de djabal ce massif montagneux superbe!

Martine_ch_vresC'est toujours un plaisir de faire cette "route" ou bien sur l'on rencontre beaucoup plus de chèvres que d'êtres humains, parfois si intéressées par le contenu de notre besace qu'elle en deviennent téméraires.

Et bien je suspend mon récit car je viens de recevoir un appel téléphonique de mes amis partis en mer ce matin sur le même bateau que celui qu'avais pris Say l'autre jour. La seule différence c'est que la ils sont visiblement perdus en haute mer!!!! Et que Patrick qui ne se défait jamais de son GPS ne l'a visiblement pas amené avec lui la seule fois ou il aurait été vraiment utile……

En attendant de leurs nouvelles, je reprend donc mon récit…. La montagne est bien évidemment superbe tant elle présente diversités géologiques mais aussi par les surprise aussi inattendues qu'éblouissantes qu'elle nous réserve. Ici c'est un petite pièce d'eau ou une faune improbable tant aquatique qu'entomologique abonde, la c'est une végétation soudain luxuriante au milieu de la roche nue enfin le salut souriant d'un enfant au passage d'un groupe de deux ou trois maisons isolées.

Ces derniers voyages m'ont donné le loisir de produire quelques photos que je vous invite donc a retrouver  dans les mises à jour des galeries photos. La présence d'un autre photographe m'ayant permis d'être aussi sur quelques clichés j'ouvre un grande galerie modestement intitulée "moi" ;-)

Posté par subsay à 11:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le guide

Nouveau commentaire