26 mai 2009

Reprise en main

Say étant repartie, sans encombre, pour notre douce France (je lis à l’instant qu’un gendarme du Bas Rhin a émasculé l’amant de sa femme…) je reprend les commandes du blog !

Ce fut comme prévu une journée de M professionnellement parlant. Le manque évident d’intérêt que portent les salariés, à quelques exceptions près, de l’entreprise que je représente ici s’ajoute aux problèmes de décalages de semaine et d’heure.

Petit exercice mathématique pour débutants. Sachant que:

a)      En hiver le décalage horaire entre Oman et la France est de trois heures ;

b)      La semaine Omanaise commence le samedi matin pour se terminer le mercredi midi;

c)      La semaine française commence le lundi matin pour se terminer le vendredi soir;

d)      Les horaires de travail de l’entreprise que je tente d’aider sont théoriquement 7h30 – 14h00 mais que pour cause de douceur de vie et de prière de milieu de journée l’amplitude dépasse rarement 8h00 – 12h30 ;

e)      Les horaires de mon entreprise toulousaine (la localisation à son importance pour l’appréciation de l’intensité de travail que l’on peut imaginer pendant les périodes de recouvrement) ouvre ses portes de 9h00 à 18h00 avec une coupure déjeuner de 12h30 à 14h00

Combien d’heures par semaine peut-on vraiment travailler ensemble ? (Faites un graphique si vous n’y arrivez pas par le calcul !)

Ajouter à cela une variable qualitative liée aux situations méridionales des deux entreprises, le tout saupoudré de problèmes de bande passante Internet du fait du monopole qui existe dans le cadre des FAI (il est même interdit de posséder une parabole pour avoir son propre accès Internet !).

Réponse demain pour les fainéants.

Deux spécialités locales amusantes toutes deux liées aux températures extrêmes qui règnent ici en été :

D’une c’est la première fois de ma vie que quand je monte dans ma voiture l’aiguille du thermomètre de température d’eau du moteur est déjà à plus de la moitié…

De deux les gens ici utilisent le chauffe-eau pour avoir de l’eau froide !!! En effet le chauffe –eau étant isolé et à l’intérieur donc dans un espace climatisé, l’eau reste à 20° environ s’il est arrêté bien évidement, tandis que l’eau « froide » stockée dans un réservoir sur le toit peut monter à plus de 50° ce qui est suffisant pour laver le linge et faire la vaisselle sans la faire chauffer plus.

Posté par subsay à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Reprise en main

Nouveau commentaire